Equipe médicale

Elle est composée de médecins du travail, de collaborateurs médecins, d’internes en médecine et d’infirmiers en santé au travail pour assurer le suivi de l’état de santé des salariés. Les secrétaires médicales, quant à elles, sont les interlocutrices privilégiées des adhérents.

Retour

Le médecin du travail

Médecin du travail

 

Le rôle du médecin du travail est exclusivement préventif.

Il consiste à éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail, notamment en surveillant leurs conditions d'hygiène au travail, les risques de contagion et leur état de santé, ainsi que tout risque manifeste d'atteinte à la sécurité des tiers évoluant dans l'environnement immédiat de travail Article L4622-3 modifié par LOI n°2016-1088 du 8 août 2016 - art. 102 (V).


La mission de prévention se base sur :

  1. La surveillance médicale des salariés orientée vers la prévention des risques professionnels et dans le respect du secret médical.
  2. Le conseil aux employeurs, salariés ou leurs représentants avec l’aide d’une équipe pluridisciplinaire qu’il anime et coordonne. 
  3. Les actions en milieu de travail dans le but de préserver la santé physique et mentale des salariés.
  4. La traçabilité des expositions professionnelles et la veille sanitaire.

Le collaborateur médecin

Le collaborateur médecin est un docteur en médecine qui suit une formation de 4 ans pour obtenir une qualification en médecine du travail.

Il exerce en service de santé au travail dans le cadre d’un protocole établi avec un médecin du travail référent qui définit ses missions.

 


L’interne en médecine

Il est recruté à titre temporaire dans le cadre de sa formation universitaire pour assurer les missions de suivi de l’état de santé qui lui sont confiées.

Il peut délivrer des avis d’aptitude lors de la visite intermédiaire.

 


L’infirmier en santé au travail

Il assiste le médecin du travail dans le cadre d’un protocole établit pour :

- le suivi individuel de la santé des salariés sous protocole médical,

- l’évaluation et la prévention des risques professionnels,

- l’amélioration des conditions de travail, l’adaptation des postes, l’hygiène et l’éducation sanitaire en entreprise.

Dans le cadre des entretiens infirmiers (Visite Médicale d’Information et de Prévention périodique ou initiale), il procède à des examens médicaux complémentaires, effectue un recueil d’informations en lien avec l’état de santé et les expositions professionnelles, délivre des conseils de prévention et oriente vers le médecin du travail si nécessaire.

 

A l’issue de l’entretien, l’infirmier délivre une attestation de suivi individuel de l’état de santé du salarié qui n’a pas vocation à se substituer à l’avis d’aptitude qui relève de la compétence exclusive du médecin du travail.

En collaboration avec le médecin du travail, il met en place  des actions en milieu de travail : visites d’entreprise avec ou sans le médecin du travail, pré orientées par des instructions bien précises et discutées au préalable avec le médecin du travail, participe au CHSCT suivant les mêmes modalités, et peut organiser des campagnes d’information et de sensibilisation à destination des salariés sur divers thèmes de santé au travail et de santé publique.

 


La secrétaire médicale

Elle accueille les salariés, organise et planifie les visites médicales, gère les dossiers médicaux, assiste les médecins en réalisant des examens complémentaires et assure diverses tâches administratives.

Soumise au secret médical, son rôle relationnel est essentiel entre les salariés, les entreprises et le médecin du travail.